Information Groupe

Entrée en flotte du CMA CGM JACQUES SAADE, premier navire au monde de 23 000 EVP propulsé au gaz naturel liquéfié

  • Une technologie précurseur pour préserver la qualité de l’air et accélérer la transition énergétique du transport maritime.
  • Le nouveau navire amiral du Groupe CMA CGM est le 1er d’une série de 9 porte-conteneurs de 23 000 EVP, une flotte homogène propulsée au gaz naturel liquéfié battant pavillon français.
  • Le CMA CGM JACQUES SAADE rejoint la French Asia Line, ligne emblématique du Groupe CMA CGM entre l’Asie et l’Europe du Nord.

Le CMA CGM JACQUES SAADE rejoint la flotte du Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, et devient le plus grand porte-conteneurs au monde propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL). CMA CGM fait le choix symbolique de donner le nom de son fondateur, Jacques Saadé, entrepreneur visionnaire, à son nouveau navire amiral.


Le GNL, un choix précurseur pour préserver la qualité de l’air et une énergie d’avenir

En novembre 2017, Rodolphe Saadé, Président Directeur Général du Groupe CMA CGM, a fait le choix précurseur d’équiper cette série de porte-conteneurs de moteurs au GNL, une première dans l’histoire du transport maritime pour des navires de cette taille. Le Groupe CMA CGM fait ainsi la démonstration de sa détermination à agir pour la transition énergétique du transport maritime.


Le GNL est aujourd’hui le meilleur outil industriel pour préserver la qualité de l’air. Il permet d’éliminer 99% des oxydes de soufre et des particules fines, et 85% des émissions d’oxydes d’azote, allant au-delà de la réglementation existante. Le GNL apporte également une première réponse à la lutte contre le réchauffement climatique. Un navire GNL émet en effet jusqu’à -20% de CO2 par rapport à une motorisation au fuel. Cette technologie est une des premières étapes pour converger vers l’objectif de neutralité carbone que le Groupe CMA CGM s’est fixé d’ici 2050.


Un concentré d’innovations, fruit de 7 années de recherche et développement des experts CMA CGM

Ces neuf navires sont un concentré d’innovations, fruit d’une longue coopération entre les équipes recherche et développement de CMA CGM et ses partenaires industriels. Outre la motorisation au GNL, ces navires présentent des technologies de pointe :

  • le poste de pilotage dispose des dernières technologies digitales embarquées pour assister le Commandant et l’équipage, notamment dans les phases de manœuvres portuaires ;
  • ils sont dotés d’une étrave droite avec bulbe intégré, d’un safran et d’une hélice au design redéfini qui améliorent leur hydrodynamisme, réduisant ainsi la consommation d’énergie.

Ces 9 navires arborent une livrée spéciale « LNG POWERED » qui sera reconnaissable sur toutes les mers du monde.


Une construction hors-norme qui a aussi mobilisé le savoir-faire et l’expertise des partenaires industriels européens et mondiaux du Groupe CMA CGM

De sa conception à son exploitation en passant par sa construction, le CMA CGM JACQUES SAADE a mobilisé le savoir-faire du meilleur de l’industrie française, européenne et mondiale. Plusieurs entreprises spécialisées sont intervenues sur ce chantier hors normes, dont :

  • BIO-UV Group, spécialiste français des systèmes de désinfection de l’eau par ultraviolets, pour la fourniture du système BIO-SEA de traitement des eaux de ballast ;
  • CSSC, les chantiers navals de Shanghai qui ont développé un savoir-faire et une expertise mondialement reconnue dans la construction des porte-conteneurs;
  • Cryostar, expert français des équipements cryogéniques de haute technologie, pour la fourniture de pompes GNL ;
  • Bureau Veritas, société de classification française chargée d’assurer la certification du CMA CGM JACQUES SAADE et de ses sister ships ;
  • BLM, entreprise française fournissant les treuils et guindeaux ;
  • GTT, société de technologie et d’ingénierie française, spécialiste des systèmes de confinement à membranes, choisie pour la conception des cuves GNL et les services techniques liés ;
  • Schneider Electric, groupe industriel français ayant conçu les tableaux électriques du navire ;
  • Sperry Marine, société basée au Royaume-Uni et responsable de la radio de navigation et des équipements passerelle ;
  • Total et le Port de Rotterdam fournissent les solutions d’avitaillement en GNL ;
  • Wartsila, fournisseur finlandais du fuel gas handling system et des systèmes auxiliaires ;
  • WinGD, designer du moteur principal du CMA CGM JACQUES SAADE.

Construction


CMA CGM à l’initiative d’une filière d’excellence française du GNL pour le transport maritime

Le CMA CGM JACQUES SAADE et ses huit sister ships de 23 000 EVP (Équivalent Vingt Pieds) seront immatriculés au Registre International Français (RIF). Ils prendront le nom de monuments et lieux emblématiques de Paris, la capitale française (Champs Elysées, Palais Royal, Louvre, Rivoli, Montmartre, Concorde, Trocadéro et Sorbonne). Pour leur avitaillement en gaz, CMA CGM a fait le choix de retenir Total dans le cadre d’un partenariat industriel d’ampleur. CMA CGM est ainsi à l’initiative de la structuration d’une véritable filière d’excellence du GNL pour le transport maritime.


Premier voyage sur la plus grande route maritime au monde au cœur des échanges entre l’Asie et l’Europe

Le CMA CGM JACQUES SAADE débutera son voyage inaugural dès le 23 septembre sur la French Asia Line (FAL), la ligne emblématique du Groupe CMA CGM entre l’Asie et l’Europe du Nord. Sa rotation le conduira dans les ports de Pusan en Corée du Sud ; Tianjin, Ningbo, Shanghai et Yantian en Chine ; Singapour ; Southampton, Dunkerque, Hambourg, Rotterdam et Algésiras en Europe ; Port Kelang en Malaisie. Cette ligne offre un service hebdomadaire comprenant 13 escales pour une durée de 84 jours.


À l’occasion de l’entrée en service du CMA CGM JACQUES SAADE, Rodolphe Saadé, président directeur du Groupe CMA CGM, a déclaré :

Le CMA CGM Jacques Saadé est le symbole de notre engagement en faveur de la planète. Il est doté des dernières technologies et est le fruit de sept années de recherche et développement. Tout en garantissant la sécurité de notre équipage, il préserve la qualité de l’air et contribue à la lutte contre le réchauffement climatique. Il permet de réduire de façon significative l’empreinte environnementale des marchandises transportées. C’est une étape majeure que nous venons de franchir. Et nous devrons aller encore plus loin pour construire un transport toujours plus respectueux de l’environnement.


Equipage