Information Groupe

Congrès mondial de la nature à Marseille: Le Groupe CMA CGM s'engage pour le climat et la biodiversité


  • Partenaire du Congrès, CMA CGM compensera 100% des émissions de CO2, directes et indirectes, occasionnées par l’organisation du congrès et investira dans des projets de compensation en France et dans le monde.
  • CMA CGM, un Groupe engagé pour des solutions de transport et logistiques plus respectueuses de la planète.
  • A l’occasion de l’ouverture du Congrès, le Président de la République française Emmanuel Macron a salué la conversion de la flotte du Groupe CMA CGM au GNL et sa décision de rejoindre le label Green Marine Europe. Ce label permettra de faire progresser la flotte européenne.
  • Retrouvez le Groupe CMA CGM et ses intervenants dans la programmation du Congrès

CMA CGM réitère sa détermination à relever les défis environnementaux et préserver la biodiversité à travers son partenariat avec le Ministère français de la Transition écologique pour l’organisation du Congrès Mondial de la Nature de l’UICN qui se déroulera à Marseille du 3 au 11 septembre 2021.


Ce partenariat s’intègre dans les actions concrètes et pionnières mises en place par le Groupe à Marseille et dans sa région, avec notamment un partenariat pluriannuel d’envergure avec le Parc national des Calanques visant à protéger et à valoriser les patrimoines exceptionnels des Calanques.

100% des émissions carbone de l’organisation du Congrès compensées par le Groupe

Par ce partenariat, le Groupe réaffirme sa détermination à agir pour la protection de la biodiversité et des milieux naturels, ainsi que son engagement pour Marseille et sa région. À travers ce partenariat inédit, CMA CGM compensera 100% des émissions de CO2, directes et indirectes, occasionnées par l’organisation du congrès, estimées à 10 000 tonnes. Cette compensation prendra notamment en compte les émissions liées aux déplacements des participants, aux hébergements ou encore à la gestion des déchets.


Pour compenser ces émissions, le Groupe investira dans des projets, répartis en France et dans le monde, présélectionnés par le ministère de la Transition écologique, et par EcoAct, un des leaders internationaux de la lutte contre le changement climatique et spécialiste accrédité de la compensation carbone.

CMA CGM rejoint le label Green Marine Europe pour faire progresser la flotte européenne


Le label Green Marine Europe est un programme de certification environnementale pour l’industrie maritime européenne créé en 2019 à l’initiative de Surfrider Foundation Europe.


Pour obtenir ce label, il faut mesurer annuellement sa performance environnementale, soumettre ses résultats à un audit externe effectué par un vérificateur indépendant et rendre public les résultats. Pour conserver ce label il faut être engagé dans un processus continu d’amélioration.


La performance environnementale est mesurée sur la base d’indicateurs et d’actions précises portant sur la gestion des déchets, la réduction des bruits sous-marin, les émissions de polluants atmosphériques (Nox, SOx et PM), les émissions de CO2, la lutte contre les espèces invasives, les rejets huileux et le recyclage des navires.


L’engagement de notre Groupe dans cette démarche s’inscrit dans la continuité de notre adhésion à la Charte Sails(pour Sustainable Actions for Innovative and Low-impact Shipping) initié par le Ministère de la Transition écologique français.

Marseille accueille le Congrès Mondial de la Nature, forum mondial pour la protection de la biodiversité

Berceau du Groupe, Marseille accueillera l’édition 2021 du Congrès Mondial de la Nature du 3 au 11 septembre prochain. Organisé tous les 4 ans par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Congrès Mondial de la Nature est le principal forum mondial pour la conservation de la nature, rassemblant des milliers de représentants de gouvernements, d’entreprises, d’agences publiques, d’ONG, du monde scientifique et des collectivités locales. Cette édition 2021 sera une étape clé pour la conservation de la nature et la mise en place d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité.

La préservation de l’environnement et de la biodiversité, pilier de la stratégie du Groupe

La préservation de l’environnement et de la biodiversité constitue l’un des piliers de la vision stratégique adoptée par le Groupe. Notre nouvelle signature, BETTER WAYS, incarne cet engagement pour des solutions logistiques et de transport plus responsables et plus efficaces. À Marseille et à travers le monde, CMA CGM entreprend des actions concrètes et pionnières pour la préservation de la biodiversité :

  • En 2019, Rodolphe Saadé s’est engagé à ce qu’aucun des navires du Groupe n’emprunte la « Route du Nord », afin de préserver les écosystèmes fragiles de l’Arctique.
  • En 2020, le Groupe a lancé Reef Recovery, un vaste programme de régénération des récifs coraliens avec un 1er projet dans la Grande Barrière de Corail australienne, en partenariat avec la Reef Restoration Foundation.
  • Le Groupe a été à l’initiative d’un projet mondial de reforestation, avec la plantation de 110 000 arbres, soit un pour chaque collaborateur du Groupe, dans 12 pays dans le cadre de programmes locaux d’agroforesterie visant à régénérer la nature et à soutenir le développement des populations locales.
  • Sur la côte Est/Ouest des États-Unis et du Canada, les navires CMA CGM réduisent leur vitesse à 10 noeuds lorsqu’ils naviguent dans des zones de reproduction des cétacés et mammifères marins, afin de réduire le risque de collision de manière réglementaire ainsi que volontaire. Le port de Long Beach a récompensé le Groupe pour la baisse de la vitesse de ses porte-conteneurs avec un taux de conformité avoisinant les 100%.
  • CMA CGM utilise également le dispositif REPCET, système collaboratif basé sur la densité du maillage créé par la navigation. Grâce à un réseau informatisé, REPCET permet aux navires de recevoir et transmettre en temps réel des alertes sur les positions des baleines. Il contribue également à la recherche sur ces animaux puisqu’au cours de son utilisation, le système enregistre à terre les positions de cétacés transmises par les navires abonnés et les associe automatiquement à une série de données météorologiques. La base de données ainsi constituée est mise à disposition de la communauté scientifique. Testé sur les sanctuaires de PELAGOS (Méditerranée) et AGOA (Antilles françaises), le système peut être utilisé partout où les collisions représentent une problématique reconnue (Atlantique Nord, Japon, Gibraltar…)
  • Le Groupe est membre du consortium européen LIFE-PIAQUO qui regroupe des partenaires majeurs de l'industrie maritime ainsi que des instituts de recherche européens. Son objectif est de développer et de tester différents outils pour réduire le bruit du trafic maritime et ses impacts sur la biodiversité aquatique.

Programme FR